Jean-Pascal M.

La meilleure façon de ne pas avancer est de suivre une idée fixe (J. Prévert)

Archive for the ‘Systèmes d’Information AudioVisuels’ Category

Quelques données appréciables* sur l’Homme dans son milieu

Posted by Jean-Pascal sur 16 mai 2018

* par appréciable, j’entends que les graphiques ci-dessous permettent d’apprécier (voir) les données directement et simplement. Vous pouvez toutefois les trouver appréciables, au sens d’utiles et agréables, si elles vous apportent un éclairage sur notre fragile situation.

Je poursuis ici ma recherche sur la Data Art, avec l’envie profonde de produire à nouveau des représentations originales à partir de données réelles du monde.

Je pars ainsi en quête de données globales et mondiales (population, météo, économie…), sous forme de séries temporelles, annuelles, depuis 1901 à nos jours. Comme j’ai pu le souligner précédemment, trois phases sont nécessaires pour produire une forme à partir de données : l’extraction, la subjectivation et l’esthétisation. Dans cet article, je me cantonne la première phase : recherche de données et mise en forme de graphiques « classiques » (des courbes en 2D). La méthode que j’ai utilisée pour produire ces courbes sera présentée dans un article ultérieur, sachez juste que j’ai développé avec Blender un outil simple et ludique, quelque chose de l’ordre du jouet, me permettant de croiser 3 séries entre elles et d’obtenir les représentations qui parsèment ce texte.

Que quelqu’un me montre des données manquantes !

Le web nous donne accès facilement à des données mondiales, moyennes, sur l’ensemble de la terre. Plusieurs instituts donnent à la fois des données agrégées et des données brutes telles qu’elles ont été prélevées.

Il est étonnant de lire ou d’entendre des climato-sceptiques affirmant que de telles données n’existent pas ! Voici par exemple une critique habile d’un discours de M Courtillot par « le réveilleur ».

Bien sur, la majorité des entreprises conservent leurs datas pour elles-mêmes, mais il n’en va pas de même dans la recherche publique. Et oui, beaucoup d’universités ont encore une éthique universalistes. Partageons nos connaissances pour le bien de tous.

Ces données brutes existent bien puisque j’ai pu les utiliser pour construire par exemple « Ascendance » en utilisant plus de 7 millions de mesures. Voici la vidéo de modélisation :

De quelles données disposons nous ? J’ai trouvé trois sources intéressantes couvrant année par année la période 1901- 2016 :

  • Le CRU CY 4.01 apporte la couverture nuageuse, la température moyenne du jour et de la nuit, le nombre de jours dont la température reste inférieure à 0, l’évapotranspiration, les précipitation, la pression atmosphérique et le nombre de jours de pluie.
  • Our World In Data apporte la concentration en CO² (qui induit pour partie le réchauffement planétaire par effet de serre).
  • World Population History fournit une estimation de la population humaine sur terre. J’ai recopié les données à la main car je n’ai pas trouvé d’export.

Deux séries me manquent encore, celle du PIB moyen mondial et la production d’énergie sur cette période de 116 ans. Je recherche également le nombre d’arbres par habitant. Sauriez-vous où les trouver ?

Se faire graphiquement plaisir

En s’amusant à croiser des données, j’obtiens par exemple le graphique qui suit. Le temps s’écoule en abscisse (axe horizontal). En ordonnée nous avons le nombre de jours dont la température est inférieure à 0. Enfin, la couleur et la taille des bulles sont déterminées par la troisième variable, la température moyenne dans cet exemple.

Date x Nb Jours de gel x Température

Le graphique permet de bien observer la diminution du nombre de jours de gel en moyenne sur terre. J’ai mis en bas à gauche la courbe simple afin de bien voir le mouvement général. On constate que le gradient de couleur du bleu au rouge va du haut vers le bas, de la gauche vers la droite : le nombre de jours de gel diminue logiquement quand la température augmente. Il est aisé de voir cette corrélation en croisant directement la température et le nombre de jours de gel :

Température x Nb jours de gel x Date

Attention, une pause s’impose. Bien que ces données sont clairement corrélées, cela ne signifie pas pour autant qu’il y a une relation de cause à effet entre les deux. Cette corrélation ne prouve pas :

  • que l’augmentation de la température induirait la diminution du nombre de jours de gel. (en plus, le nombre de jours de gel pourrait être constant si l’écart entre les températures minimales et maximales augmentait),
  • que la diminution du nombre de jours de gel causerait l’augmentation de la température moyenne,
  • qu’une cause unique et commune induise l’augmentation de la température ET la diminution du nombre de jours de gel.

Pour étudier les relations de cause à effet, je vous renvoie sur le blog de Jean-Marc Jancovici (https://jancovici.com/) ou toutes autres sources passionnantes du web.

Revenons à la visualisation brute de nos données. Voici une vue d’ensemble de paramètres croisés. On peut voir d’un coup d’œil que certaines valeurs semblent corrélées et d’autres non.

Jean-Pascal Martin (2018). Data: CRU TS 4.01, World Population History

Il est intéressant d’en détailler quelques-uns. Sans surprise, on voit ci-dessous que la température moyenne de 1901 à 2016 augmente, le phénomène s’accélérant.

Température x Date x Température

D’autres corrélations sont moins évidentes, par exemple l’augmentation de la couverture nuageuse (ci-dessous). Pourtant, il semble bien y avoir un effet, ce qu’une corrélation linéaire montrerait facilement. Pour l’augmentation des précipitations, la prudence s’impose davantage car la dispersion des données augmente encore. La courbe disparait dans un nuage de points.

Date x Couverture nuageuse x Température

Date x Précipitations x Température

Je n’ai pas fait de calcul de régression, principalement parce que cela nous éloignerait de la perception brute et directe des données. Je laisse pour l’instant ces calculs au GIEC car ce n’est pas mon propos immédiat. Mais si j’ai l’énergie (tout est affaire d’énergie) je le ferai plus tard, notamment pour réaliser mes propres prédictions pour les années 2030, 2050 ou 2100. Si vous souhaitez me proposer vos projections, je peux vous transmettre mes données bien sûr.

Revenons au graphique. Une première cause possible à l’augmentation de température serait l’augmentation de l’activité humaine, qui est logiquement liée au nombre d’humains sur terre. Voyons le lien entre population et température :

Population x Température x Température

La relation est visible, non ? Alors, est-ce que c’est l’augmentation de la population qui génère l’augmentation de la température à l’échelle mondiale ?

Une équation simple pourrait nous aider à continuer cette réflexion. Il s’agit d’une équation étrange, dite équation de Kaya, qui fait le lien entre taille de la population, émissions de CO², Consommation d’énergie et PIB. En gros, l’équation nous apprend que pour diviser le CO² par deux, il faut diviser la partie droite de l’équation par 2.

 

Pour plus de détails, je vous renvoie à l’article wikipedia : Equation de Kaya , ou au site Made In Earth.

De plus, les scientifiques expliquent très bien l’effet de serre provoqué par certains gaz, le CO² en tête (à 76%, le méthane participant à 16% selon le C2ES). Heureusement, j’ai pu récupérer les émissions de CO² communiquées par Our World In Data. OurWorldInData fournit à la fois la quantité de CO² présente dans l’atmosphère et celle émise dans l’année. Il est à noter que le CO² émis se désagrège très lentement, sur plus d’un siècle (cf Blog de Jean-Marc Jancovici) : ainsi le CO² émis au début de l’ère industrielle est toujours en grande partie présent dans notre atmosphère et participe toujours au réchauffement.

Les deux graphiques qui suivent illustrent le lien entre CO² présent, population et température :

CO² présent dans l’atmophère x Population mondiale

CO² présent dans l’atmosphère et température moyenne mondiale

En synthèse, je note que les données sont cohérentes avec les constations d’experts :

  • La température augmente avec le temps
  • La couverture nuageuse augmente avec le temps
  • La surface de glaciation diminue avec le temps
  • La variété et les pics des précipitations augmentent avec le temps
  • La quantité de vapeur d’eau dans l’air augmente avec le temps
  • La population humaine augmente avec le temps
  • La population humaine croit en corrélation avec l’augmentation de la température.
  • La quantité de CO² dans l’atmosphère augmente avec le temps
  • La population humaine croit en corrélation avec l’augmentation de CO² dans l’atmosphère

J’arrête ici ces réflexions même si j’aimerai intégrer les données de consommation annuelle d’énergie et celles de PIB par la suite. Mais la matière est suffisante pour envisager de produire des sculptures ou autres tableaux numériques à partir des données récoltées.

Je propose pour la suite de présenter un paysage de bord de mer qui évolue selon certaines de ces variables. J’ai commencé à publier certains de ces paysages sur twitter avec le compte @GlobalDatascape.

A bientôt donc.

Mes autres articles sur le Design Génératif et le Data Art sont ici

Publicités

Posted in Systèmes d'Information AudioVisuels | Tagué: , , , | 3 Comments »

Faire un album : Mélange des genres des Mâche-Patates

Posted by Jean-Pascal sur 22 mars 2014

Image

Je suis très heureux de parler ici de l’album que j’ai mixé et auquel j’ai pu contribuer en 2013 avec le groupe des Mâche-Patates. Réalisé avec peu de moyens, il est disponible gratuitement sur Bandcamp. Vous pouvez l’écouter et même le télécharger en payant 0€.

Enregistré au studio Chateau Landon grâce à Tim & Jim, les prises se sont faites sous Sonar, comme le mix. 5 mic sur la batterie, un mic sur l’ampli guitare et une prise directe pour la basse. 

Batterie, Guitare et Basse ont été prises en même temps, en deux ou trois prises maximum. Bravo à Jacques, Hughes et Raphaël pour leur précision. Il nous restait le temps nécessaire et indispensable pour dire des conneries entre les takes. Hé oui, on fait ça pour le plaisir et pour le plaisir uniquement.  

 Sur cet album, il y a eu le moins de retouches possibles, l’idée étant de faire authentique, live et simple. Mais pour être franc, il y a eu pas mal de ‘re-re’ sur les cuivres, qui ont été enregistrés dans un deuxième temps les uns après les autres.

Pour les cuivres et les voix, il y avait un bon mic AKG avec son préamp. Quelques prises ont aussi été faites à la maison, dans ma cabine Tip Top Wood. Je me suis aperçu à cette occasion qu’il me reste un travail de traitement acoustique à faire. Il reste quelques résonances et le son n’est pas toujours moelleux et chaud comme je le voudrais. Je pense continuer d’ajouter des plaques absorbantes t.akustik pour l’instant, puisqu’il m’en reste. 

J’ai utilisé Adobe Soundbooth pour le mastering, car j’ai repéré quelques réglages efficaces qui avaient fait leur preuve sur le 5 titres. 

La phase de finition, car l’album existe en chair et en os, a été un peu fastidieuse (comme toujours à cause de cette satanée règle des 80/20). Heureusement qu’étienne a réalisé une jaquette prête à imprimer. Après être passé à la SDRM, Conflikt Art a mis sous presse une version Digipack de l’album plutôt réussie.

Si vous êtes intéressés, je peux vous envoyer l’un d’entre eux pour 10€. 

N’hésitez pas à poser vos questions, et bonne écoute !

Posted in Composition musicale, Musique, prise de son, Systèmes d'Information AudioVisuels, traitement acoustique | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

IHM et production audiovisuelle, journée professionnelle de CAP DIGITAL / IRCAM

Posted by Jean-Pascal sur 13 novembre 2007

centre beaubourg 

Beaubourg, le 12 novembre 2007

Quelles différences y a-t-il entre un chercheur en interaction homme machine américain et un français ? y a-t-il seulement une différence ? bien que je ne sois pas en capacité de répondre, j’ai l’impression persistante d’une conférence à l’autre que les chercheurs américain savent de quoi ils parlent (beaucoup de français aussi bien entendu) mais ils ont en plus l’expérience de ce qu’ils racontent. S’agit-il d’un effet de forme ? Commençons par la forme : Alors que côté français, les présentations sont aussi variées que les présentateurs, il semble qu’il existe un consensus outre atlantique sur la nécessité d’ancrer le discours dans le vécu. Ce qui amène bien souvent à commencer la présentation par la première souris ou autre étrangeté historique. Le premier intérêt, évident, est de dire « j’y étais ! », ou comme dit Douglas Coupland dans Microserf (le texte intégral est en ligne !), faire parti de la version 1.0, la consécration pour un développeur.

Bref, nos amis anglo-saxons exposent systématiquement les leçons qu’ils ont tirées de leur expérience professionnelle, et ces leçons (ou rêgles, théorèmes, axiomes) sont toujours composées de trois, quatre ou (exceptionnellement) cinq items.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Ingénierie logicielle, Interaction Homme Machine, Systèmes d'Information AudioVisuels | Leave a Comment »

Projet de recherche sur les plateformes numériques audiovisuelles

Posted by Jean-Pascal sur 18 mai 2006

Mon projet de recherche porte sur le développement des plateformes numériques audiovisuelles. En faisant le constat que les démarches actuelles sont en difficultés – elles reposent sur l’analyse numérique du signal et sur la description objective des contenus – j’ai choisi un centrage anthropocentrique qui a pour impact de fournir de nouveaux modèles de documents audiovisuels intégrant des éléments d’interprétation du contenu, mais qui permet la création de systèmes d’aide à l’indexation fondés sur une meilleure compréhension de l’interaction homme machine en situation d’indexation. A cette fin, j’ai choisi de prospecter de manière transversale par rapports aux disciplines, qu’il s’agisse d’ergonomie, de psychologie cognitive et expérimentale, de philosophie ou de recherche d’information, d’ingénierie des connaissances et génie logiciel.

projet scientifique

I – étude de la cohérence de documents AV. étude des représentations de AV. Étude de la sémiogénèse

II – étude du partage de référence et de l’échange de connaissances homme-machine

III – extensions des standards industriels. Construction de méthodologies d’expertise du domaine

IV – développements autours des nouveaux usages (réseaux hypervidéo, videoblog/podcast vidéo)

Mots clés :

document audiovisuel, analyse de contenu, indexation, interprétation, annotation, communication homme-machine, analyse morphosyntaxique, graphes de signes, ontologie, sémantique de l’audiovisuel,

Posted in DAM, Ergonomie Cognitive, Ingénierie logicielle, Interaction Homme Machine, Psychologie Cognitive, Sémiologie, Systèmes d'Information AudioVisuels | Leave a Comment »

Projet CONIQUE

Posted by Jean-Pascal sur 8 avril 2006

Financé par l’Agence Nationale de la Recherche, le projet ANR CONIQUE permet la recherche d’informations précises par question-réponse. L’applicatif CONIQUE doit :

  • réaliser des inférences sur le texte
  • être utilisable aux domaine ouvert (web)
  • prendre en compte le contexte temporel
  • pouvoir justifier les réponses fournies

 Graphe d’analyse pour la justification automatique de réponses

Posted in Systèmes d'Information AudioVisuels | Leave a Comment »

la description de contenus audiovisuels (résumé de thèse)

Posted by Jean-Pascal sur 12 décembre 2005

La thèse

   De la fin de l’année 2001 jusqu’à décembre 2005, j’ai mené au LIMSI (Un laboratoire CNRS attaché à l’Université Paris Sud) un travail de thèse portant sur l’indexation de documents audiovisuels. La problématique a souvent été mise en question (c’est le comble !)  et a tardivement atteind sa forme définitive, à savoir celle de la description sémiotique de contenus audivisuels et les outils permettant de produire cette description.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in DAM, Ergonomie Cognitive, Sémiologie, Systèmes d'Information AudioVisuels | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Quelques graphes d’analyses sémiotiques

Posted by Jean-Pascal sur 12 décembre 2005

2001 Odyssey - elliptic

Trois plans pouvant former une séquence symbolisant une formidable éllipse temporelle

« 2001, l’Odyssée de l’espace » de Stanley Kubrick (1968)

 Dans la suite de cet article, j’illustre quelques interprétations de séquences audiovisuelles. Ces interprétations sont évidemment discutables, ce ne sont que des interprétations et en ce sens elles sont nécessairement intimes (à ce sujet voir la thèse de X. Pétard). Mais ce sont les interprétations particulières qui m’intéressent ici, ainsi que la possibilité de rendre compte de leur diversité, car l’homme est – à ce jour – le seul interprète pertinent du document audiovisuel.  

« Ce qui donne au langage son caractère unique, c’est moins, semble-t-il, de servir à communiquer des directives pour l’action que de permettre la symbolisation, l’évocation d’images cognitives. Nous façonnons notre « réalité » avec nos mots et nos phrases comme nous la façonnons avec notre vue et notre ouïe. Et la souplesse du langage humain en fait aussi un outil sans égal pour le développement de l’imagination. Il se prête à la combinatoire sans  fin des symboles. Il permet la création mentale de mondes possibles. » François Jacob, « Le jeu des possibles », Fayard 1981

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Sémiologie, Systèmes d'Information AudioVisuels | Tagué: , , | Leave a Comment »

Semiodex : Pour la construction de graphes de signes d’interprétations

Posted by Jean-Pascal sur 8 janvier 2005

Le sémiodex fut développé à la suite des développements réalisés dans le cadre de MédiaWorks. Les fondements théoriques sont cependant différents. Alors que MédiaWorks s’inscrit dans une démarche de développement industriel, les critères de validations du projet étaient fonctionnel et déterminé par les utilisateurs. A l’inverse, le sémiodex est un développement léger pour la validation du concept d’indexation de l’interprétation sémiotique d’un flux (qui n’est pas nécessairement vidéo). Ces deux approches sont complémentaires et peuvent s’inscrire séquentiellement dans une activité d’indexation, médiaworks fournissant les éléments de base à l’analyse sémiotique réalisées grâce au sémiodex.

exemple de graphe de signe

fig 1 : exemple de réseau sémiotique produit par le sémiodex et DOT de GraphViz.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Ergonomie Cognitive, Psychologie Cognitive, Sémiologie, Systèmes d'Information AudioVisuels | Leave a Comment »

L’ambitieux projet MédiaWorks

Posted by Jean-Pascal sur 8 octobre 2004

Durant les trois premières années de ma thèse au LIMSI, j’ai été financé grâce au projet MediaWorks. Le projet MédiaWorks vise à produire une plateforme d’indexation de documents audiovisuels par le contenu.

J’ai participé activement à la conception du prototype d’indexation, Emmanuel Jamin s’occupant de son côté de l’aspect recherche d’information. Le logiciel fait l’intégration d’un certain nombre de technologies d’analyse du signal (via une plateforme multi agents développée par AEGIS) fournies par différents partenaires tels que l’INRIA ou l’IRISA. La conception a été guidée par une analyse fine de l’activité des documentalistes de la vidéothèque de TF1.

Par de nombreux aspects, ce projet, comme tant d’autres avant lui, a montré que le chemin était grand avant qu’une plateforme logicielle fournissant une aide réelle à l’indexation n’existe. Je parle volontairement d’aide à l’indexation et non pas d’indexation automatique, car les besoins réels des documentalistes sont aujourd’hui impossible à satisfaire automatiquement. En effet,  

« L’homme, imprégné d’un contexte, porte son attention sur des objets et des relations précises, et leur donne sens. De plus, il apparaît qu’une grande partie des informations faisant sens pour les interlocuteurs sont d’un niveau d’abstraction supérieur à celui du signal brut ou de la détection des formes ». (Extrait de ma thèse, p.147).

Comme le souligne B. Bachimont dans Corpus et connaissances (2005)

Il faut produire plus un modèle de l’expression qu’un modèle de la signification.

Cependant, si vous êtes intéressés par ce projet, vous pouvez lire la suite du billet.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Systèmes d'Information AudioVisuels | Leave a Comment »