Jean-Pascal M.

La meilleure façon de ne pas avancer est de suivre une idée fixe (J. Prévert)

Archive for the ‘Musique’ Category

Perfume Danse, 1er film VR

Posted by Jean-Pascal sur 1 décembre 2016

« Perceiving space according to the sense of smell … and make a match. » Adaptation pour la réalité virtuelle du film d’animation « Perfume Lifeform »

Parametric Design, Sound Design, ASMR : Jean-Pascal Martin
Réalisation : Jean-Pascal Martin (https://twitter.com/jean_digital)
Conçu grâce à Blender & Sverchok
Motion tracking : Perfume (http://www.perfume-global.com/)

Pour une consultation optimale, je recommande fortement de télécharger le fichier 4K  et de le consulter sur un casque de réalité virtuelle.  https://dl.dropboxusercontent.com/u/6713550/wordpress/Perfume%20Danse%20VR.avi

 

Publicités

Posted in Composition musicale, Design, Design Génératif, parametric design, Video, Video 360 | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Perfume Lifeform : Les coulisses

Posted by Jean-Pascal sur 25 octobre 2016

Perfume Lifeform ; Réalisation, Design paramétrique, Sound Design, ASMR : Jean-Pascal Martin. Motion tracking : Perfume

J’ai décidé de réaliser ce tout premier film d’animation après avoir été fasciné par le travail de Tobias Gremmler dans sa vidéo Kung Fu Motion Visualization. La mise en forme hypnotisante et les étapes de transformations m’ont amené à apprécier les formes étranges comme si elles étaient des organismes vivants. Elles n’ont pourtant rien de crédible, rien de réaliste, mais les mouvements qu’elles opèrent sont plus que plausibles, comme les ombres projetées au fond de la caverne de Platon. On « sent » bien qu’il y a tromperie, mais on est envahi par une sensation de présence dont l’étrangeté inquiète ou fascine.

Les enfants, très tôt, dès qu’ils accèdent à la parole, comprennent intuitivement qu’une voiture n’est pas vivante, pas plus que le feu ou la mer, alors qu’un escargot immobile l’est. Comment font-ils la différence ? D’un autre côté les japonais s’évertuent à engendrer la confusion à travers des robots mimant la forme et les comportements humains. Je trouve pour ma part que ces derniers échouent à être convaincants, alors qu’une simple animation, en stop-motion de pâte à modeler, peut me plonger dans un univers aux contours crédibles, tangibles. De plus, dans les vidéos de Tobias Gremmler les formes sont visiblement de nature mathématiques. Pire, il joue avec le temps ajoutant ainsi une dimension surnaturelle, impossible

He oui, les films d’animation (comme le théâtre d’ombre) réussissent parfois à nous tirer une larme, car c’est souvent la profondeur de la narration qui fait la différence. Mais ici il ne s’agit que d’une danse… Pas de quoi s’imaginer à la place du danseur (pour ma part c’est clairement impensable ;).

Bien sûr, ce sont les mouvements qui apportent la vie, ou, pour reprendre les idées de Buckminster Fuller (voir mon article précédent), ce sont les processus (de transformation) qui font sens, plus que toute forme statique.

Les films d’animation nous montrent bien que nous pouvons percevoir de la vie dans une forme animée dès lors qu’elle bouge de manière convaincante. Dans Princesse Mononoké, le Dieu Sanglier malade attaquant le village me terrorise toujours. L’empathie du spectateur envers le dessin est naturelle, et même envers toutes formes abstraites dès lors qu’elles bougent comme la vie, dès lors qu’elles se manifestent à la manière d’un processus vivant.

film_171

Mais de là à pleurer en regardant un carré perdre sa nature profonde (quatre côté égaux & des angles droits) pour devenir un cercle ? Et trouver cela injuste ?

Dans Perfume Lifeform, j’ai tenté plusieurs approches, toutes basées sur le mouvement et, après avoir tenté de danser moi-même (et « motion-capturé » les mouvements sous Blender), j’ai recherché des fichiers BVH prêts à l’emploi. Merci à Perfume – un groupe techno-pop japonais – d’avoir apporté l’élan à ce projet en partageant sous forme de fichier BVH ses mouvements capturés.

Perfume 7.png

Au centre de la scène, une enveloppe génère des odeurs dans un univers olfactif. L’enveloppe ressemble à deux pans de tissus, chacun reprenant un côté d’un corps dansant. Des mains, quatre, s’agitent et projettent leurs parfums. Autours, des molécules (cycliques comme tout ce qui a une odeur) flottent.

La transformation des positions en 3D des bras, des pieds, des genous, des hanches, de la tête et de la poitrine se fait via un schéma Sverchok (ci-dessous).

Il faut tout d’abord importer le fichier BVH dans blender, puis créer autant de Empty que de positions intéressantes. Ajouter ensuite une contrainte pour que les Empty copient la position des tracks.

Il faut ensuite importer les Empty dans un schéma Sverchok, grace aux noeuds Object_In.

sv-perfume-in

 

Afin de récupérer la position des Empty, il faut utiliser un noeud Matrix Out qui propose en sortie une localisation.

Les noeuds sont répartis à gauche et à droite pour former les deux pans de robe, en les joignant. Les formes sont construites et positionnées comme sur le schéma qui suit.

Perfume Sverchok Screenshot.png

De nombreux effets ont été ajoutés : flou, systèmes de particule, vecteurs de force…

La bande sonore a été réalisée très simplement, à la manière des vidéos amusantes d’ASMR (Autonomous sensory meridian response) qui tentent de vous faire parvenir à un orgasme non sexuel (!) : avec des gants de latex, de la mousse et une anche de saxophone. Un synthé analogique génère une basse fréquence en phase avec l’aura protégeant l’enveloppe.  Quelques nappes plus aigües apportent de la brillance.

Je travaille pour la suite à une version en 360° stéréoscopique. Cette version, bien que plus courte, nécessitera un temps de calcul considérable (des semaines ?) si je ne m’équipe pas de plusieurs GTX 1080… Nous verrons bien, c’est tout nouveau pour moi.

N’hésitez pas à liker (si c’est le cas) la vidéo sur YouTube. C’est encourageant !

J-Pascal

Posted in Composition musicale, Design Génératif, DIY, Musique, parametric design | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Faire un album : Mélange des genres des Mâche-Patates

Posted by Jean-Pascal sur 22 mars 2014

Image

Je suis très heureux de parler ici de l’album que j’ai mixé et auquel j’ai pu contribuer en 2013 avec le groupe des Mâche-Patates. Réalisé avec peu de moyens, il est disponible gratuitement sur Bandcamp. Vous pouvez l’écouter et même le télécharger en payant 0€.

Enregistré au studio Chateau Landon grâce à Tim & Jim, les prises se sont faites sous Sonar, comme le mix. 5 mic sur la batterie, un mic sur l’ampli guitare et une prise directe pour la basse. 

Batterie, Guitare et Basse ont été prises en même temps, en deux ou trois prises maximum. Bravo à Jacques, Hughes et Raphaël pour leur précision. Il nous restait le temps nécessaire et indispensable pour dire des conneries entre les takes. Hé oui, on fait ça pour le plaisir et pour le plaisir uniquement.  

 Sur cet album, il y a eu le moins de retouches possibles, l’idée étant de faire authentique, live et simple. Mais pour être franc, il y a eu pas mal de ‘re-re’ sur les cuivres, qui ont été enregistrés dans un deuxième temps les uns après les autres.

Pour les cuivres et les voix, il y avait un bon mic AKG avec son préamp. Quelques prises ont aussi été faites à la maison, dans ma cabine Tip Top Wood. Je me suis aperçu à cette occasion qu’il me reste un travail de traitement acoustique à faire. Il reste quelques résonances et le son n’est pas toujours moelleux et chaud comme je le voudrais. Je pense continuer d’ajouter des plaques absorbantes t.akustik pour l’instant, puisqu’il m’en reste. 

J’ai utilisé Adobe Soundbooth pour le mastering, car j’ai repéré quelques réglages efficaces qui avaient fait leur preuve sur le 5 titres. 

La phase de finition, car l’album existe en chair et en os, a été un peu fastidieuse (comme toujours à cause de cette satanée règle des 80/20). Heureusement qu’étienne a réalisé une jaquette prête à imprimer. Après être passé à la SDRM, Conflikt Art a mis sous presse une version Digipack de l’album plutôt réussie.

Si vous êtes intéressés, je peux vous envoyer l’un d’entre eux pour 10€. 

N’hésitez pas à poser vos questions, et bonne écoute !

Posted in Composition musicale, Musique, prise de son, Systèmes d'Information AudioVisuels, traitement acoustique | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Cabine acoustique V2 – Solution clef en main Silence Box Tip Top Wood

Posted by Jean-Pascal sur 30 juillet 2013

J’ai eu la chance de pouvoir déménager fin 2012 dans un appartement plus grand. Ca, c’était la bonne nouvelle, mais il a bien fallu démonter ma cabine acoustique et merci aux copains, car c’était particulièrement ardu. Hé oui, 700 kg de déchets à évacuer – avec astuce – en une journée. Je crois qu’on a rempli toutes les poubelles alentour. L’opération démontage évacuation aura pris deux jours à elle seule. 

Image

Lire le reste de cette entrée »

Posted in isolation acoustique, Musique, traitement acoustique | Tagué: , , , , , , | 7 Comments »

La Reine de beauté de Leenane

Posted by Jean-Pascal sur 29 novembre 2010

En cette fin d’année, j’ai eu la possibilité de créer l’ambiance sonore d’une pièce de théatre, il s’agit de  « La reine de beauté de Leenane », écrite par Martin McDonagh.

« Leenane est un village perdu dans la campagne Irlandaise où Mag, acariâtre et manipulatrice, maintient sa fille Maureen dans un esclavage domestique, hors de portée des hommes… jusqu’au jour où l’amour arrive, et avec lui l’espoir de quitter cette vie de névroses.

Dans ce texte ciselé, les personnages de McDonagh sont des gens simples, vivant au quotidien. Pourtant ils animent de violentes passions et de profonds mouvements de l’âme qu’ils n’ont pas les moyens d’exprimer par les mots.

Une pièce puissante, à découvrir ! »
DISTRIBUTION
– Mise en scène de Véronique Febvre
– Avec Hervé Barret, Anne Cambon, Alexandre Deville et Estelle Martin
– Lumières : Frédéric Mourre – Didier Duc
– Illustration sonore : Jean-Pascal Martin

Venez voir les deux prochaines représentations,  en Janvier 2011:

Heure
vendredi 14 janvier 2011, 20:30 – vendredi 21 janvier 2011, 22:00

Lieu Théâtre Darius Milhaud 

80 allée Darius Milhaud
Paris, France

Posted in Composition musicale, Théatre | Leave a Comment »

Les cabines acoustiques demontables de Studiobricks

Posted by Jean-Pascal sur 29 novembre 2010

Lors du salon de la musique Music & You du 19 au 22 novembre dernier, j’ai pu rencontrer le concepteur des cabines Studiobricks (http://www.studiobricks.com).

Je trouve que le concept est hyper séduisant, puisque je m’etais moi-même surpris à rêver de developper ce type de système : les briques lego capables de s’assembler pour former une cabine aux capacités d’isolation acoustique acceptables.

Guillermo Jungbauer a réussi à aller jusqu’au bout de l’idée . Voici une photo prise sur le salon.

Le résultat est excellent puisque le tout s’assemble sans clous ni vis (et sans colle !), grace à des briques contenant une paroi qui fait masse.

Le même systeme est appliqué au sol et au plafond ainsi qu’aux angles. Par contre, une porte et des fenêtres sont livrés d’un sul bloc. L’ensemble repose sur des plots antivibratiles. Une ventilation silencieuse et laisse l’air chaud s’évacuer vers le haut ce qui est parfait.

Je ne connais pas les performances d’isolation, mais entrer dans la cabine est très impressionnant lorsque celle ci est au coeur d’un salon d’exposition extremement bruyant (sisi, plusieurs groupes de metal jouant simultanément dans un même volume, ca fait mal. J’ai regretté de ne pas avoir pris mon sonometre). À l’intérieur, les frequences graves ne ressortaient pas particulièrement. Pourtant, au même moment, a quelques dizaines de mètre de là, Marcus Miller commencait son show case !

Les parois internes sont revêtues de mousse et des panneaux acoustiques peuvent être placées et déplacées d’un mouvement de main.

Pour conclure, la finition est impeccable, et la cabine présentée était entièrement laquée en blanc. Le modèle 150×120 cm peut accueillir un piano droit, il pèse dans les 600-700 kg et coûte tout de même prêt de 8000 euros. Il est possible de partir d’une version plus petite 120×120 cm, adaptée à un « soufflant » par exemple, et d’investir plus tard pour ajouter quelques mètres carrés.

Guillermo Jungbauer m’a affirmé qu’il lui suffit une demi heure pour assembler une cabine !

Posted in isolation acoustique, traitement acoustique | Leave a Comment »

Pronostic Vital Engagé

Posted by Jean-Pascal sur 10 octobre 2009

Toute chaude sortie de la boite de placo qui squatte mon salon, la musique de la pièce de théatre « Pronostic vital engagé ».
Je vous recommande bien entendu de d’assister à l’une des 8 représentations exceptionnelles en octobre.

Pronostic vital engagé

Pronostic vital engagé

Mardi 6, mercredi 7, jeudi 8,
lundi 12, jeudi 15, dimanche 18,
lundi 19 et jeudi 22 octobre

à 20h30

Comédie de la Passerelle
102 rue Orfila
75020 Paris
Métro Gambetta

Ici personne ne sait comment il est arrivé là, ni quand et où il pourra en repartir…
Un espace mystérieux et hors du temps, surprenant et déroutant, lieu de tous les possibles…
Une seule certitude pour ses occupants : le pronostic vital est engagé.

Posted in Composition musicale, Musique, prise de son | Tagué: | Leave a Comment »

Les nouveaux instruments de musique

Posted by Jean-Pascal sur 26 juillet 2009

Peut-on encore créer de nouveaux instruments de musiques ? Peut on créer des instruments qui exploitent à la fois l’expressivité dont l’humain est capable et le potentiel qu’on les machines à produire du son ? Voici trois instruments qui ne sont pas des claviers ou des surfaces de contrôle. Ces trois instruments ont la particularité d’associer des sons totalement spécifiques à une interfaces de contrôle originale. C’est en ça qu’il s’agit bien d’instruments, et non pas d’expandeurs auxquels une surface de controle est associée. Ils ont été pensés globalement, afin d’associer un mouvement à un son, et à une performance visuelle.

Le Zoybar

http://www.zoybar.net/

Zoybar est une initiative collective de création d’instrument de musique. Sur la base d’un ensemble de composant, un Zoybar (une sorte de guitare) peut être construite. Mais rien n’est imposé ici. Les pièces peuvent être utilisées si on le souhaite et comme on le souhaite. L’ajout de composant complémentaires est encouragé. Ainsi, le Zoybar peut se voir ajouter un pied très long pour se rapprocher de la contrebasse, ou un kaos pad peut être fixé dessus pour ajouter des traitements temps réel sur le son.

Pièces dun Zoybar

Pièces d'un Zoybar

le String Thing

le String Thing de Benjamin Dove

le String Thing de Benjamin Dove

EWI 4000SBenjamin Dove propose un instrument qu’il a construit de part en part :

Le string thing s’utilise comme un instrument classique : il réagit au son qu’il produit, et les mouvements du musicien sont en relation visuelle avec le son émit. L’instrument fournit donc des sensations au musicien et aux éventuels spectateurs. Il est composé de 4 cordes disposées à la manière d’une contrebasse. Ces quatre cordes fournissent au système quatre hauteurs déterminées par un système complexe de laser affichant un point rouge sur les doigts du musicien, ce point rouge permettant à une webcam de déterminer la hauteur. Dans son rapport, Benjamin Dove expose clairement les tentatives abandonnées pour obtenir cette information. La pression est récupérée grâce à une bande conductrice avec laquelle les cordes font contact quand elles sont pressées. Un point fort à mon sens est que les cordes vibrent réellement – la fréquence est réglable dynamiquement – grâce à quatre électro-aimants. L’objet inventé est impressionnant, et s’il atteind en apparence ses objectifs, le côté prototype est encore rédibitoire puisque la latence semble très importante (bien que deux pc soient utilisés simultanément pour traiter l’information).

site officiel : http://bdove.net/idii/string_thing/

l’EWI 4000s

L’EWI 400S n’est pas un saxophone numérique. Il s’agit d’un instrument à part entière, qui ne tente pas l’imitation à tout prix. Cependant, il a intéressé de grands saxophonistes comme Mickael Brecker.

l'EWI 4000 S d'AKAI

l'EWI 4000 S d'AKAI

Le Tenori-on
tenori_on_medium_jpg

le Tenori-on de Yamaha

http://www.yamaha-europe.com/yamaha_europe/france/10_musical_instruments/70_synthesizer/10_synthesizer/10_synthesizer/10_no_series/100_TENORI_ON/index.html

Posted in Interaction Homme Machine, Musique | Tagué: | Leave a Comment »

Quelques extraits de prises de son

Posted by Jean-Pascal sur 22 avril 2009

Les prises ont été faites avec un Behringer B2-Pro. Je sais, ne dites rien, c’est pas un micro car Behringer est une sous marque etc. Personnellement, ce micro me satisfait. Le point faible de la chaine d’enregistrement est que je passe par deux tables de mixage Behringer ! je sais, je sais, je sais. Une eurorack UB1002 FX et une Eurorack MX2004A. Je vais devoir identifier les points faible de ce schéma pour diminuer le souffle.

Guitare folk prise micro directe

Guitare folk avec compression et réverbération

Extrait voix lyrique (merci Maxime) :

Voix rock (merci Sven)

Voix rock 2 (re-merci Sven)

Prise directe sax ténor

C’est le saxo qui patie le plus de l’acoustique de cette cabine. Je ne suis pas satisfait du son obtenu sur cet enregistrement, mais les facteurs sont nombreux. Je posterai d’autres enregistrement de sax pour comparer les effets de distance, de position et de réglage du micro, mais aussi de anche, de bec…

Posted in Musique, prise de son | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Acoustique – mesures et traitement acoustique (II)

Posted by Jean-Pascal sur 23 mars 2009

J’avais oublié de donner les deux courbes suivantes, qui sont obtenues avec RoomEqWizard :

 

Temp de réverbération initial, sans traitements

Temp de réverbération initial, sans traitements

Voici le schéma de référence, où l’on peut constater la réverbération naturelle de la cabine. Je suis en peu embêté pour interpréter les valeurs de RT. Où peut-on lire le RT60 ?
 

temps de réverbération avec 4 mousses

temps de réverbération avec 4 mousses

Mesures avec les quatre mousses placées (derrière le micro, à gauche du micro, à l’arrière droit, et dans le coin avant gauche, au sol. 
 

Sans mousse (magenta) vs avec quatre mousses (vert)

Sans mousse (magenta) vs avec quatre mousses (vert)

Voici les deux courbes superposées afin de mieux rendre compte de l’amélioration. Je suis preneur de tous les commentaires et les analyses par rapport à ces courbes. 

Posted in Musique, traitement acoustique | Tagué: | 3 Comments »