Jean-Pascal M.

La meilleure façon de ne pas avancer est de suivre une idée fixe (J. Prévert)

Data Art (partie 1/3) : Open Data + Design Génératif

Posted by Jean-Pascal sur 20 mars 2017

weatherart12

Exemple de météo parisienne, avec un temps qui se refroidit, pas de pollution détectée peu de vent et une pression assez basse.  

We can’t make meaning out of enormous statistics […] We need visual langage so data can be felt. – Chris Jordan.

Je présente dans cet article une réalisation simple de Data Art. Cette réalisation sera expliquée en détail dans les articles suivants (Data Art, parties 2 et 3). Le résultat (visible ici) est construit à partir de données météo obtenues en temps réel, et mises en forme automatiquement, pour produire ce qu’on pourrait appeler du « Weather Art ». L’objectif est de proposer une peinture originale dépendant des conditions climatiques et évoluant dynamiquement selon ces conditions climatiques. La peinture change selon le tracé généré par des centaines de particules dont les mouvements ressemblent à des grains de poussières flottants au gré du vent.

WA3

Cliquez sur l’image pour voir la météo à Paris

De nombreux raccourcis sont proposés :

  • Barre d’espace pour afficher les informations météo/pollution
  • touche « V » pour voir les vecteurs du champ de force
  • touches 1 à 6 pour lancer des scénarios de test
  • touches 7 à 0 pour changer les conditions de pollution.

Voici des exemples de rendus possibles :

Les particules changent de couleur ou de forme selon la température, l’humidité ou le taux de pollution aux particules fines. Le mouvement des particules dépend de la température, de l’humidité, de la pollution, de la pression atmosphérique et du vent.

Le data art, un mouvement ?

J’ai fait un tour du côté de Wikipedia sans trouver d’article sur le data art. Voici le résultat, quelque peu absurde, de cette recherche. Le noeud Data Art est isolé à droite.

Data-Art

De nombreux artistes ont déjà exploré cette voie, et j’apprécie particulièrement le travail de Nathalie Miebach dont la démarche est autant artistique qu’artisanale. Elle produit des sculptures physique à partir de mesures réalisées par ses soins !

 

D’autres exemples sont présentés par Manuel Lima qui présente les mérites de ce qu’il nomme « Networkism », un mouvement artistique mettant en forme des graphes.

Plus digital, on peut admirer le travail de Refik Anadol présentant les vents de Boston sous la form de Data Painting :

Pour aller plus loin :

Publicités

5 Réponses to “Data Art (partie 1/3) : Open Data + Design Génératif”

  1. […] « Data Art (partie 1/3) : Open Data + Design Génératif […]

  2. […] Data Art (2/3)… sur Data Art (partie 1/3) : Open D… […]

  3. […] Data Art (partie 1/3… sur Data Art (3/3) – Informa… […]

  4. […] « Gouttes… sur Data Art (partie 1/3) : Open D… […]

  5. […] L’humanité fos… sur Data Art (partie 1/3) : Open D… […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :