Jean-Pascal M.

La meilleure façon de ne pas avancer est de suivre une idée fixe (J. Prévert)

Fabriquer une bibliothèque (DIY) – le design – part 1

Posted by Jean-Pascal sur 6 août 2013

J’ai eu envie il y a quelques mois de cela de concevoir une bibliothèque qui serait vraiment adaptée au séjour. Je suis actuellement en train de la terminer, mais voici l’histoire depuis le début.

Dans cet article je présente la réflexion en amont de la réalisation. Tout d’abord un cahier des charges :
1- Ne pas acheter chez Ikea !
2- Du bois, du vrai, pas du mélaminé, si possible massif
3- un plan unique, original,
4- pas trop compliqué à faire, car je n’y connais rien.
5- qui mette en valeur la pièce dans sa longueur.

Voici la maquette définitive :

Maquette finale bibliothèque

Maquette finale bibliothèque

J’ai commencé par faire un plan ou deux sur papier, puis sur Sketchup afin de mieux me rendre compte des proportions. J’ai plaqué une photo du mur d’arrière plan, et ajouté quelques traits, basé sur des lignes de fuite.
Hélas, je n’ai pas conservé la première version qui était basée presqu’uniquement sur des lignes horizontales, la plus grande courant sur toute la longueur du mur à la façon des pub irlandais.
Je voulais également créer des espaces qui pourraient avoir des fonds de couleur, un éclairage propre, et qui serve de contreventement : j’ai ajouté des alcoves de différentes profondeurs :

bibliothèque premier brouillon

bibliothèque premier brouillon

Le contreventement est assuré par des plaques verticales parallèles au mur qui assurent la stabilité du meuble en l’empêchant de pencher vers la gauche ou vers la droite. En théorie, si l’on considère que l’ensemble est parfaitement rigide, il suffit de très peu de contreventement pour assurer la stabilité.

Une autre contrainte dicte la forme de l’ouvrage : tout devait pouvoir être vissé, et donc seuls les croisements de planche en T étaient envisageables, et non pas les croisements en +. Le résultat est donc un poil bizarre, ce qui me plaisait au moins pour le critère d’originalité.

J’ai donc continué sur cette voie en ajoutant des éléments, et en faisant quelques concessions au principes des T en me disant qu’il serait toujours possible de faire des petites étagères bien pratiques. J’étais embêté par la partie en bas à droite qui serait probablement cachée par un canapé, alors j’ai pensé qu’en faisant des rangements classiques compatibles avec des boites Ikea serait très utile. Voici le nouveau résultat :

bibliothèque v2

bibliothèque v2

En définitive, le résultat ne me plaisait plus ! C’est fouilli, complexe, illisible, avec des intersections en T et en +, bref, j’avais perdu l’objectif de vue.

Et puis il me manque toujours le savoir-faire… Alors j’ai décidé de faire un objet plus simple, utile, un banc-coffre, à lire à la suite de ce billet. Je reviendrais après à la bibliothèque.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :